Cabinet Yves Menel AXA

Prévoyance – Investissement 

 

8 rue Maspero, 75016 Paris
Tél : 01.45.25.65.65

 

Assurance chômage : les nouvelles règles en 5 points clés

Posté le : 05/08/2019

Un premier décret permet de mettre en œuvre les dispositifs instaurés par la loi "Avenir professionnel" du 5 septembre 2018 à compter du 1er novembre 2019 : le droit à l'assurance chômage ouvert sous certaines conditions aux salariés démissionnaires poursuivant un projet professionnel ainsi qu'aux travailleurs indépendants à la suite de la liquidation judiciaire de leur entreprise et l'expérimentation d'un "journal de la recherche d'emploi" visant à améliorer l'accompagnement des chômeurs.  Le second décret fixe le nouveau règlement général de l'assurance chômage comprenant les réformes annoncées par le gouvernement le 18 juin. Pour l'essentiel, il entrera en vigueur à compter du 1er novembre 2019.

130 jours : Comme prévu, pour être indemnisé, il faudra avoir travaillé 130 jours ou 910 heures, soit 6 mois sur les 24 derniers mois, au lieu de 4 mois sur 28 mois.

6 mois d'activité : Le seuil minimal de rechargements de droits, aujourd’hui fixé à 150 heures, passera à 6 mois d’activité.

0,7. Un coefficient de dégressivité (0,7) sera instauré, à partir du 7e mois d'indemnisation, sur l’allocation perçue par les chômeurs âgés de moins de 57 ans dont le salaire de référence sera supérieur à un seuil qui devrait être fixé par arrêté à 4 500 € bruts par mois.

1er avril 2020, les règles d’indemnisation seront corrigées afin d'empêcher tout versement d’une allocation supérieure au montant du salaire net mensuel moyen perçu par le salarié avant la période de chômage.

Bonus-malus. Le règlement met également en place la modulation ("bonus-malus") des contributions chômage patronales des entreprises dans certains secteurs d’activité.